Earth Overshoot Day logo

Jour du Dépassement de la Terre 2022 : les entreprises de l’économie circulaire inversent le phénomène de surproduction

ZURICH, SUISSE – 25 juillet 2022 – Cette année, le Jour du Dépassement de la Terre est le 28 juillet, selon les calculs de Global Footprint Network. Cela signifie que du 1er janvier à ce jour, l’humanité a demandé à la nature autant que les écosystèmes de la planète peuvent renouveler durant l’année entière.

Le Jour du Dépassement de la Terre nous rappelle que la persistance de ce dépassement, depuis maintenant plus d’un demi-siècle, a entraîné un déclin considérable de la biodiversité, un excès des gaz à effet de serre dans l’atmosphère et une concurrence accrue pour la nourriture et l’énergie. Ces symptômes se manifestent de plus en plus par des vagues de chaleur inhabituelles, des incendies de forêt, des sécheresses et des inondations.

Dans un avenir prévisible où le changement climatique s’accentuera et où les ressources seront de plus en plus limitées, la sécurité des ressources devient un paramètre essentiel pour une prospérité durable. Cela vaut pour les pays, les villes ou les entreprises. Rester dans l’attente d’accords internationaux n’offre aucun bénéfice. Au contraire, il est dans l’intérêt de chaque ville, entreprise ou pays de prendre les devants et de protéger sa propre capacité à fonctionner pour l’avenir.

Une nouvelle génération d’entreprises axées sur l’économie circulaire est déjà en mouvement : parce que leur activité contribue à réduire le Dépassement de la Terre, leur expansion signifie que leur impact sur la réduction du déficit écologique augmente. « La mise en place de solutions circulaires donne aux entreprises I’opportunité exceptionnelle de réussir dans un avenir prévisible, » indique Mathis Wackernagel de Global Footprint Network. « De nombreux exemples en font la démonstration, qui illustrent la puissance des possibilités. »

Voici quelques exemples d’entreprises circulaires, toutes des entreprises de taille moyenne basées en Allemagne ou en Suisse :

  • Construction : La démolition de bâtiments produit chaque année plus de 6 milliards de tonnes de gravats dans le monde. Eberhard, une entreprise de construction suisse, a ouvert il y a 10 mois la première usine en Europe pour récupérer les déchets de construction mixtes et les transformer en matières premières secondaires circulaires de haute qualité. L’une des applications est un béton circulaire à faible émission de carbone, composé en grande partie de matériaux recyclés (zirkulit®). Si ce type de béton était utilisé dans le monde entier à la place du béton conventionnel, le Jour du Dépassement de la Terre serait avancé de 2,4 jours.
  • Technologie de traitement des eaux : Toute vie a besoin d’eau propre. Pour permettre une utilisation et une réutilisation sûres de l’eau, le Groupe Aqseptence fournit aux municipalités et aux industries des produits et des solutions spécialisés pour filtrer, séparer et traiter l’eau. En priorité, ils contribuent à la préservation de notre planète en réduisant l’empreinte CO2 et en préservant les ressources naturelles dans toutes leurs applications.
  • Recyclage des déchets : En fermant les boucles des cycles de vie de divers matériaux ou produits, et en assurant le tri et le recyclage de grands flux de déchets, dont les plastiques, Interzero réduit la dépendance de la société à l’égard des ressources vierges. Sur la base des données d’Interzero, les chercheurs de Global Footprint Network ont calculé que pour chaque euro de valeur ajoutée que l’entreprise génère grâce à ses solutions “zéro déchet”, le dépassement mondial diminue de plus de 28 mètres carrés. Ce chiffre contraste fortement avec les 2,6 mètres carrés mondiaux de dépassement ajoutés pour chaque euro généré par l’économie mondiale. En d’autres termes, par euro, la planète reçoit de Interzero 10 fois plus que ce que l’économie mondiale lui prend. Sans Interzero, le Jour du Dépassement de la Terre aurait lieu 4 minutes et 20 secondes plus tôt. Son impact est donc mesurable même à l’échelle mondiale.

Les entreprises qui peuvent produire des biens et des services de valeur tout en réduisant le Dépassement de la Terre sont naturellement mieux positionnées pour un avenir prévisible façonné notamment par le changement climatique et la concurrence accrue pour les ressources écologiques. La probabilité que ces entreprises demeurent nécessaires dans ce contexte, et qu’elles conservent donc leur valeur, est plus élevée que pour les entreprises qui ignorent ces tendances mondiales.

Pour en savoir plus :

www.overshootday.org/circularbusinesses

En autres languages:

  • auf Deutsch – hier.
  • in English – here.
  • in italiano – qui.

Exemples du la puissance des possibilités :

Contacts media

Laetitia Mailhes (France), Global Footprint Network
laetitia.mailhes@footprintnetwork.org | +33 650 979 012

Dr. Marta Antonelli (Switzerland), Global Footprint Network
marta.antonelli@footprintnetwork.org | +41 78 656 2844

Astrid Gloor, Eberhard Bau AG
astrid.gloor@eberhard.ch | +41 79 256 75 78

Mathias Kreutzmann, Interzero
mathias.kreutzmann@interzero.de | +49 151 72 47 6504

Sabrina Reitz, Aqseptence Group
sabrina.reitz@aqseptence.com, +49 6120 28-2120